Cécile Galois - Mezzo-Soprano

Après un Premier prix au Conservatoire National Supérieur de Paris, Cécile Galois entre à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris, dans la classe de Denise Dupleix.

Pendant trois ans elle chante sur les scènes du Palais Garnier et de l’Opéra-Comique, dans de nombreux spectacles : Norma, L’Ange de Feu, Orphée aux Enfers, La Damnation de Faust, Il Trittico, Ariadne auf Naxos…

Elle se produit ensuite sur les plus grandes scènes françaises : Capitole de Toulouse, Grand Théâtre de Bordeaux, Opéra de Nancy, Opéra de Lille, Opéra de Nantes, Opéra de Marseille, Opéra de Metz, ainsi qu’à l’étranger : Belgique, Italie, Espagne, dans des répertoires divers, de Mozart à Richard Strauss, en passant par l’opéra français et italien, et dans des mises en scène de Jean-Claude Auvray, Pierluigi Pizzi, Nicolas Joel, Jean-Louis Martinoty, Peter Busse, Jérôme Savary, et sous la direction de chefs tels que Pierre Dervaux, Charles Dutoit, Michel Plasson, Myung Wung Chung, Pinchas Steinberg, Mauricio Arena, Steuart Bedford, Laurence Foster.

Elle se consacre également à l’opérette : La Grande Duchesse de Gérolstein, La Mascotte, les Saltimbanques, par exemple.

Parmi ses dernières productions, citons Il Trittico de Puccini dans les rôles succéssifs de La Frugola, La Zia Principessa et Zita, à l’Opéra de Tours, ainsi que Madame Larina dans Eugène Onéguine, sur la même scène, et Mistress Bentson dans Lakmé, à l’Opéra de Marseille.

Cette saison 2017-2018 la verra de nouveau à Marseille à l’Odéon pour Rêve de Valse, La Vie parisienne, et Clémenceau, ainsi qu’à l’Opéra pour My Fair Lady, puis à Metz et à Reims pour Eugène Onéguine dans le rôle de Filipievna , ainsi qu’une tournée de Concerts en Chine.

 

 

Reviews of Cécile Galois to follow.